English
Deutsch
Nederlands
Français
 
Taubergießen © Midgardson
© Vormburo
© Yellow Paul
© Rijkswaterstaat
© Jîrg Schneider
© A. Wolf
© Holger Schué
© Gauthier Assal
© Gauthier Assal
© A. Wolf
© CreativeNature
© Simon
 

Le Rhin est au cœur


d'une histoire


particulièrement mouvementée.


Dans les années 60 et 70 du siècle passé, le fleuve est dans un état pitoyable. Son eau est polluée, son écosystème déséquilibré, sa faune et sa flore appauvries. Les États du bassin rhénan tirent alors la sonnette d'alarme et décident d'inverser le cours de l'histoire du Rhin. Depuis, le fleuve et son cadre de vie vont de mieux en mieux.

Découvre avec nous cette nouvelle histoire du Rhin !
 
Le Rhin est depuis toujours l'axe majeur de circulation fluviale en Europe de l'Ouest. Il prend sa source dans les Alpes suisses, chute de manière spectaculaire au niveau de Schaffhouse en Suisse, s'écoule entre la France et l'Allemagne, traverse la Ruhr et termine sa course aux Pays-Bas dans la mer du Nord et la mer des Wadden. De nombreux affluents le rejoignent au cours de son périple.

Le transport fluvial et la pêche sont des activités ancestrales sur le Rhin. Déjà à l'époque romaine, les haltes, ports et centres d'échange et de commerce s'alignent le long de ses berges. De grandes villes voient le jour à partir du 19e siècle et des zones industrielles imposantes se déploient à leurs alentours. Aujourd'hui encore, le Rhin conserve cette fonction centrale d'axe économique à la charnière de l'Europe Centrale et de l'Europe de l'Ouest.

Lieve Pietersz. Verschuier (1670)
3

Le Rhin voit le jour il y a
14 à 16 millions d'années.

4

Il prend sa source dans les Alpes suisses et s'étend sur environ 1 233 kilomètres.


 
 

9 États se partagent son bassin : la Suisse, l'Italie, l'Autriche, le Liechtenstein, la France, le Luxembourg, la Belgique, l'Allemagne et les Pays-Bas.

5

Le Rhin est alimenté par de nombreux affluents, parmi lesquels on peut citer l'Aar, le Neckar, le Main, la Lahn, la Moselle et la Ruhr. Arrivé aux Pays-Bas, il se subdivise en plusieurs bras, entre autres le Waal et l'IJssel.

6

Son bassin couvre 200 000 km² et héberge environ 60 millions d'habitants.



Des villes importantes comme Bâle, Strasbourg, Karlsruhe, Mannheim, Coblence, Cologne, Nimègue et Rotterdam sont situées sur le Rhin.

7
Il y a plus de deux siècles, le Rhin est encore un fleuve sauvage riche en saumons. Il sinue entre des îles dans un vaste champ alluvial.

Le Rhin près de Mannheim, 1823 – Moravian Library
8

Le Rhin à Mannheim 2020.


 
Google/ GeoBasis
9

Le Rhin à Mannheim, 1801.


 
Gottfried Meister – Moravian Library
10

Tout change à partir


du 19e siècle.



Les villes se développent, l'industrie, la navigation et l'agriculture s'intensifient. Les eaux usées de toutes ces activités en plein essor sont rejetées dans le Rhin. Le Rhin devient progressivement un égout à ciel ouvert. La vie aquatique en fait les frais : dans ce milieu hostile, anciennement si vivant et si riche, la faune et la flore rhénane s'appauvrissent.
BASF Werk Ludwigshafen, 1881 – Robert Friedrich Stiele
11
Les berges du Rhin sont consolidées, les méandres dans lesquels il divaguait sont court-circuités, le fleuve se transforme en un canal plus ou moins rectiligne et monotone. Des digues, barrages, écluses et usines hydroélectriques surgissent un peu partout.

Les zones alluviales font place à des terres agricoles et à des zones urbaines. Le paysage original rhénan disparaît et l'espace laissé aux plantes et aux animaux se rétrécit.


Le barrage de Driel
12
Sur leur axe migratoire entre les zones montagneuses et la mer, les poissons butent sur des obstacles infranchissables. Dans le Rhin, jadis le fleuve d'Europe le plus riche en saumons, ce grand poisson disparaît aux alentours de 1950.
Afsluitdijk, le barrage qui sépare l'IJsselmeer de la mer du Nord
13

1986


La dégradation du Rhin atteint son point culminant avec l'incendie de l'usine chimique de Sandoz près de Bâle le 1er novembre 1986.

Un cocktail toxique d'eaux d'extinction et de produits chimiques se déverse dans le Rhin, lui donnant une coloration rougeâtre et exterminant des centaines de milliers de poissons.

Cette catastrophe a


malgré tout des effets salutaires !


La population rhénane est alarmée et réclame des actions urgentes. En effet, l'écologie n'est pas la seule menacée, l'approvisionnement en eau potable l'est aussi.

Cet appel à agir est entendu par les ministres de l'environnement des États du bassin du Rhin. Ils avaient établi en 1950 un cadre de coopération en fondant la Commission Internationale pour la Protection du Rhin (CIPR), ils adoptent par la suite le Programme d’Action 'Rhin' et se fixent les objectifs suivants :

  • rendre plus propre l'eau du Rhin et de son bassin ;

  • restaurer l'écosystème et y réimplanter le saumon, symbole d'un fleuve vivant .

16

Cette coopération et le Programme d’Action portent rapidement leurs fruits.



Aux alentours de l'an 2000, le Rhin est déjà redevenu visiblement plus propre et attrayant pour les hommes, les plantes et les animaux. Mais il ne l'est pas encore suffisamment et sa continuité écologique reste fractionnée ...

La CIPR met donc en place un nouveau programme : Rhin 2020. Ses efforts trouvent écho dans les dispositions de l'Union européenne qui adopte successivement la directive cadre 'Eau' et la directive cadre 'Inondations' pour améliorer la qualité des eaux et la protection contre les inondations en Europe.

 

 

 

 

 
Jeune saumon
17

En 2020, les résultats sont au rendez-vous !



  • La qualité de l'eau s'est améliorée :

    • 96 % des ménages et toutes les entreprises industrielles du bassin sont raccordés à des stations d'épuration, ce qui se traduit par une réduction sensible des apports ponctuels de nutriments et de métaux.

    • Le nombre d'espèces végétales et animales est en nette progression.



  • Les poissons (migrateurs) vont mieux :

    • environ 600 obstacles ont été levés

    • 120 cours d'eau alluviaux ont été reconnectés à la dynamique fluviale

    • les poissons migrateurs ont à nouveau accès à 28 % de leurs anciennes frayères

    • on ne comptait plus que 25 espèces de poissons en 1975, on en retrouve 64 aujourd'hui

    • quelques centaines de saumons remontent dans le Rhin depuis l'an 2000 pour s'y reproduire



  • La prévention des inondations affiche également des succès marquants :

    • le volume de rétention des eaux le long du Rhin atteint 340 millions de m³ en 2020

    • dans le delta du Rhin p. ex., le champ fluvial est élargi par recul de certaines digues

    • environ 140 km² de surfaces alluviales sont restaurés le long du Rhin

    • les risques de dommages liés aux inondations ont baissé de 25 %

    • la conscience du risque d'inondation est renforcée au sein de la population




Neuburgweier
18

Le Rhin attire à nouveau de nombreux visiteurs. Le tourisme profite de ce paysage fluvial plus propre, plus riche en espèces et mieux intégré dans son environnement écologique.


 

 

 

 
Filsen
19

Jeunes et moins jeunes, entrepreneurs et gestionnaires de l'eau, tous s'approprient cette nouvelle histoire du Rhin. Tous souhaitent désormais contribuer à poursuivre en commun la restauration de ce fleuve majestueux.


Truite fario
20

Des étapes supplémentaires restent à franchir ...



  • pour que les saumons puissent atteindre leurs rivières natales en Suisse

  • pour mieux protéger des turbines des usines hydroélectriques les poissons à la dévalaison

  • pour renaturer en plus grand nombre les berges, les rivières latérales et leurs ruisseaux, pour enrichir la biodiversité et pour abaisser les risques liés aux inondations, pour réduire les apports de micropolluants et de plastiques dans les eaux


 

 
Pêche électrique – inventaire biologique
21

Cette énergie se reflète dans les nombreuses initiatives populaires et associations qui s'investissent pour refaire du Rhin un milieu sain, regorgeant de poissons et invitant à la détente et aux loisirs.


 


RhineCleanUp
22

Le Rhin ne connaît pas de frontières et la coopération entre les États du bassin fonctionne.



La CIPR est le moteur de la restauration du Rhin. Le fleuve relie les populations au sein d'un bassin partagé. L'histoire spectaculaire de la guérison du Rhin montre qu'il vaut la peine de coopérer à l'échelle européenne !

 

 

 

 

 

 

 

Leopoldshafen
23

Visite les centres d'information et d'accueil de visiteurs depuis la Suisse jusqu'à la mer du Nord et la mer des Wadden !



Ils te proposent des informations variées - adaptées aux petits comme aux grands - sur la protection de la nature et des eaux et organisent des expositions sur la faune, la flore et les habitats fluviaux.



 
 
 
 
 


Wageningen
24

Afsluitdijk Wadden Center


Ce centre d’accueil invite le visiteur à connaître sous forme interactive la mer des Wadden, un milieu inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, la rivière de migration piscicole (une passe naturelle unique au monde), la zone de l’IJsselmeer et la digue de fermeture.

– website

Vogelobservatorium


Caché dans un œuf gigantesque, observez une sterne en phase de couvaison dans l’un des plus beaux sites d‘observation ornithologique du Haringvliet.

– website

De Bastei


Ce centre propose un large éventail d’informations sur la formation du paysage ambiant et sur la faune et la flore du milieu fluvial le long du Waal.

– website

Infozentrum Keeken


Le centre d’information de Keeken fait partie du réseau ‘Plonger au cœur du milieu alluvial rhénan’. En plus de l’exposition permanente ‘De Gelderse Poort : un paysage marqué par le fleuve’, des excursions très intéressantes font découvrir la bande alluviale du Rhin. Un guide interactif et une application correspondante vous aident à planifier vos promenades à vélo.

– website

NaturForum Bislicher Insel


Des excursions passionnantes sont organisées autour de ce forum de la nature. On y trouve également une exposition permanente sur l’histoire du champ alluvial avec de nombreuses informations sur les zones humides du Rhin inférieur.

– website

Fischereimuseum Bergheim an der Sieg


Le musée montre l’évolution du paysage naturel sur le cours inférieur de la Sieg et décrit les modes de pêche dans la Sieg et le Rhin à partir d’objets exposés et de stations multimédias.

– website

Wildlachszentrum Rhein-Sieg


Contribution de la fondation Wasserlauf NRW à la réimplantation du saumon dans le Rhin et la Sieg.

– website

Wissenshaus Wanderfische


Ce centre d‘information particulier se consacre aux poissons migrateurs et à la protection des milieux aquatiques. Une exposition permanente montre entre autres une installation murale retraçant le périple des saumons.

– website

Zoological Research Institute Alexander König


Grand musée de recherche et d‘histoire naturelle axé sur la zoologie et la recherche sur la biodiversité moléculaire. Ses travaux intègrent les recherches sur les poissons d‘eaux douces à l’échelle mondiale.

– website

Mosellum


Plongez dans l’univers de la passe à poissons de Coblence et découvrez le monde des poissons migrateurs.

– website

Lahnfenster Hessen


Une fenêtre ouverte sur un autre monde : retrouvez-vous nez à nez avec les poissons, observez-les dans leur milieu naturel et suivez-les dans leur migration.

– website

Umweltbildungszentrum Schatzinsel Kühkopf


Découvrez le Rhin au travers d’expositions interactives permanentes ou temporaires dans ce centre d’éducation à l’environnement.

– website

Biodiversum


Exposition interactive pour les petits et les grands : détails fascinants sur la création de la zone Natura 2000 avoisinante, sur le monde des oiseaux et des plantes et sur leur importance pour la qualité de notre cadre de vie.

– website

Naturschutzzentrum Karlsruhe-Rappenwört


Le centre est installé dans un bâtiment monumental de style Bauhaus au milieu du magnifique paysage alluvial de Rappenwört. Une exposition permanente multilingue et de nombreux outils interactifs font découvrir la naissance du Rhin, l’inestimable richesse écologique du milieu alluvial et les menaces auxquelles il est exposé.

– website

Maison de la Nature Delta de la Sauer & d’Alsace du Nord


La maison de la nature labellisé CINE depuis 2003 (Centre d’Initiation à la nature et à l’Environnement) est située à deux pas de la réserve naturelle nationale du delta de la Sauer. Elle a pour mission de faire découvrir ce milieu alluvial exceptionnel mais aussi les différents milieux naturels du nord de l’Alsace.

– website

Rheinkraftwerk Iffezheim


Écologie et production électrique en harmonie : visitez une des plus grandes passes à poissons d’Europe et la centrale au fil de l’eau la plus performante d‘Allemagne.

– website

Passage 309


À découvrir : des vitres d’observation dans la passe à poissons, une exposition Rhin et un aquarium.

– website

Maison de la Nature du Ried et de l‘Alsace Centrale


La Maison de la Nature du Ried propose, avec ou sans hébergement, des activités de découverte de la nature et des problématiques environnementales auprès de publics variés : interventions, sorties nature, sentier pieds nus, exposition…

– website

Naturzentrum Rheinauen Rust


Visitez Rust et la plaine alluviale du Taubergiessen, notre atelier de plantes aromatiques et médicinales et nos sentiers de découverte de la nature parmi de nombreuses autres activités.

– website

Maison de la Nature du Vieux Canal


La Maison de la Nature organise des animations, expositions, ateliers et conférences sur les thématiques de la nature, de l’environnement, de l’éco-citoyenneté et de l’euro-citoyenneté.

– website

La Petite Camargue Alsacienne


Ancienne pisciculture impériale située dans une réserve naturelle de 904 ha. Elle joue un rôle central dans le programme de réintroduction du saumon et propose des expositions permanentes sur la ‘Mémoire du Rhin’ et la ‘Mémoire de Saumon’.

– website

Naturzentrum Thurauen


Découvrez le plus grand paysage alluvial du Mittelland Suisse ! Nous proposons une multitude d’outils de découverte de la nature aux grands comme aux petits : expositions, sentiers pédagogiques, visites guidées etc.

– website

École primaire Rüdlingen




 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


Participe aux activités,


viens découvrir le Rhin !




26